Usa : renforcement de la politique anti-écologie avec l’autorisation des chasses en Alaska

0
129

Le Président Américain relance de nouveau la mise en œuvre de sa politique anti-écologique. Après la réduction du budget consacré à l’environnement, il a décidé de faire entrer en vigueur une proposition de loi relative à l’autorisation des chasses des ours polaires et des loups en Alaska. . L’objectif, primer l’économie à l’écologie. De nombreux analystes scientifiques s’interrogent alors, si cette attitude climato sceptique du président nouvellement élu ne va pas conduire l’Amérique au bord du gouffre.

Une nouvelle ère à la maison blanche

Si le Président Obama a toujours adopté une politique écologique avec l’interdiction des chasses dans les réserves animalières, il semble bien que son successeur a remis en cause tous ses principes. Suite à l’aval de 57% du congrès Américain, l’administration Trump a autorisé la chasse aux réserves d’Alaska même en période d’hibernation et même en hélicoptère, femelle et petits ne seront pas épargnés. Pour motiver sa décision, cette dernière invoque le principe d’autonomie des Etats fédérés. Pour le Président, le contrôle de la gestion des prédateurs dans les réserves ne doivent plus être contrôlés par l’Etat fédéral. Mais on s’interroge si c’est vraiment la raison de cette prise de décision ; inconscience écologique ou comportement climato-sceptique ? Un élu du congrès pour contester cette décision a même réclamé un examen psychiatrique de l’actuel président.

Des vives réactions pour lutter contre cette nouvelle décision

Cette autorisation de chasse a provoqué de vives réactions, de nombreux sites écologiques ont déjà réussi à obtenir près de 150.000 signatures pour faire reculer cette politique qualifiée de cruelle et gratuite par les militants de l’environnement. L’opinion publique mondiale est choquée et plusieurs animaux peuvent disparaître d’ici la fin du mandat Trump. Les regards se tournent vers les Usa et le monde est très inquiet, alors que ce n’est que le début de l’exécution du programme Trump.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here