Utiliser un récupérateur de pluie pour réduire la consommation en eau

0
11

Le récupérateur de pluie peut être une solution écologique et économique qui permet de réduire sa facture en eau. Cependant, avant de se lancer dans ce projet, il est essentiel de connaitre les équipements dont on aura besoin. Cet article vous permettra de connaitre le meilleur système de récupération.

Comment fonctionne le puisard ?

Quand il pleut, l’eau de pluie passe de votre maison à travers les gouttières. Celles-ci sont raccordées à une cuve aérienne ou à un réservoir enterré. Une pompe électrique se chargera alors de drainer l’eau de la cuve et de la récupérer afin qu’elle soit utile dans d’autres parties de la maison. C’est-à-dire que l’eau récupérée sera utilisable au niveau des wc ou pour les appareils ménagers. Dans le cas de la cuve aérienne, l’eau est filtrée dans un premier temps, et vous pouvez utiliser jusqu’à 90 % d’eau. Pour le réservoir enterré, l’eau passe du toit à un filtre mécanique qui est enfoui dans le sol.

Récupérateur externe ou cuve enterrée : lequel choisir ?

Il est possible de passer par l’installation de ces types de récupérateur sans avoir recours à un spécialiste. Toutefois, avant de les mettre en place, il faut prendre en compte certains critères comme l’usage que vous souhaitez faire de cette eau de pluie. Il faut également, définir les installations et les équipements dans votre maison qui vont bénéficier du système. Ensuite, ne pas oubliez le budget que vous réservez pour cette installation et enfin, les exigences de consommation en eau des personnes qui sont dans la résidence. Ces critères vous permettront de définir concrètement quel type de dispositif choisir. Mais durant l’achat, optimisez aussi chaque instant avec le vendeur pour déterminer avec lui les besoins. Et en cas de doute, un expert en en système éco ou un plombier devra être appelé. Ces derniers pourront vous orienter efficacement.

Les usages des eaux de pluie récupérées

Pour une utilisation domestique, ce type d’installation sera parfait pour optimiser le système d’arrosage des plantes. On peut aussi s’en servir pour laver le sol et les sanitaires ou pour alimenter votre lave-linge. Toutefois, quelle soit son utilisation, il sera utile de mettre en avant la mention « eau non potable » là où vous utilisez l’eau de pluie pour ne pas qu’une tierce personne n’en fasse un autre usage.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here