Ingénieur forestier : un métier qui se prépare

0
535

La préservation de l’environnement et de la vie de notre planète est actuellement un sujet très populaire. Pourtant, très peu de personnes connaissent l’existence des ingénieurs forestiers. Des professionnels qui ont pour mission d’assurer la gestion de plusieurs millions d’hectares de terrains forestiers. Un métier très intéressant.

En quoi consiste le métier d’un ingénieur forestier ?

Les responsabilités d’un ingénieur forestier sont nombreuses. Il est celui qui est tenu d’assurer le contrôle des chantiers forestiers. Il s’occupe de l’élaboration des plannings relatifs aux zones d’exploitation. Il est aussi la personne qui se charge de la gestion de l’aménagement des parcelles et de l’inspection des forêts. Lors de la mise en place des projets de déboisement, ses compétences sont également utiles en tant que conseillé technique. De plus, il doit toujours être tenu au courant de tous les éventuels changements et des nouvelles règlementations en vigueur. Pour exceller dans ce métier, il faut avoir le sens de la rigueur, la capacité de travailler en équipe et de diriger cette dernière et être capable de prendre les bonnes décisions du tac-au-tac.

Quelles formations suivre ?

Il existe deux formations qui permettent d’accéder au métier d’ingénieur forestier. La formation en ingénieur du génie rural des eaux et forêt peut être accessible pour les titulaires d’un bac+4 ou d’un diplôme attribué par l’institut national agronomique. Cette formation se poursuit sur une durée de 3 ans. La formation d’ingénieur forestier est quand à elle accessible à ceux qui disposent d’un bac scientifique et qui ont suivi un cours préparatoire pendant 2 ans. Les titulaires d’un bac +3 sont aussi éligibles pour la suivie de cette formation qui dure elle aussi 3 ans.
Ainsi, pour devenir ingénieur forestier, il faut s’armer d’une bonne dose de patience. En effet, les études prennent plusieurs années.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here