Comprendre les différentes propriétés des fluides

0
163

Les fluides n’ont pas de forme propre. Ils changent de forme en fonction de leur contenant et aussi de la force extérieure qu’on leur applique. En revanche, leur volume reste le même. Les fluides n’ont pas les mêmes propriétés mécaniques. Qu’est-ce qui les différencie ?

La viscosité du fluide

Les fluides n’ont pas la même viscosité. Cette dernière désigne la résistance du fluide à l’écoulement. L’eau par exemple coule rapidement, ce qui n’est pas le cas pour la peinture, l’huile, la crème ou encore la colle. Pour mesurer la viscosité d’un fluide, on peut utiliser un viscosimètre. Cet appareil est surtout présent dans les laboratoires. Avec un viscosimètre de laboratoire, les biologistes peuvent mesurer le temps d’écoulement d’un fluide.

La masse volumique du fluide

Quand on mélange par exemple l’huile et le vinaigre, ou encore l’eau et le pétrole, ils ne se mélangent pas. L’un flotte sur l’autre. Ceci, tout simplement parce que les deux fluides n’ont pas la même masse volumique. Le fluide qui flotte a une masse volumique inférieure à celle de l’autre fluide. Pour le cas de l’eau et du pétrole, c’est l’eau qui a une masse volumique plus élevée.

La poussée des fluides

Les fluides réagissent lorsqu’on y plonge un objet. Ils exercent une pression sur la surface de l’objet, mais avec une poussée différente. Si on plonge un objet dans un fluide et que celui-ci flotte, on parle de poussée positive. Si l’objet s’enfonce, la poussée est négative. Et s’il reste stationnaire, la poussée exercée par le fluide est donc nulle.

La pression des fluides

Les fluides contiennent de molécules qui sont constamment en mouvement et de ce fait, elles se frappent entre elles. Puis, elles exercent une force, c’est-à-dire une pression sur le contenant du fluide. Cette pression est ainsi causée par le nombre de collisions entre les molécules. Plus ce nombre est élevé, plus la pression augmente.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here